Shirko démission!

Chronique d'une carrière sur Football Manager 2010

Gueugnon, CNN et Lacazette

leave a comment »

Rennes-Gueugnon, un parfum d'Europe5 juillet 2009, 23:40

A peine une semaine en poste, et j’ai déjà chopé la moitié des phrases toutes creuses qu’il faut dire en conférence de presse. Celle d’aujourd’hui c’est « Pour faire face aux échéances qui nous attendent,il faut doubler tous les postes ». En général, on fait suivre cette info en carton du traditionnel « Nous envisageons de recruter un joueur par ligne ». Mais après une revue d’effectif, je me rends compte que je suis suffisamment bien fourni pour doubler les postes « à la rennaise », c’est à dire pour chaque position, un joueur qui a roulé sa bosse en Ligue 1, et en doublure un junior issu du centre de formation. Je suis peut-être un poil léger en défense centrale, puisque derrière Mangane et Hansson, j’ai au mieux Lucien Aubey suivi d’une poignée d’adolescents surement très prometteurs mais qui passent le brevet des collèges cette année. Même problématique pour le milieu défensif. J’appelle le président. « Oui, c’est Shirko… pour les transferts, vous me mettrez un 4 et un 6. Et on sera bien. »

Je pensais à tout ça en attendant le retour de mes poulains d’un déplacement périlleux en amical. J’ai pas été, parce que.. et ben parce que j’avais autre chose à foutre! J’avais donné les clés à De Zerbi, « Non, t’inquiète pas, je vais regarder le match à la télé, un FC Gueugnon-Stade Rennais en amical, ça va surement passer sur ESPN… Sinon je verrai le résumé sur CNN, ils ont forcément envoyé une équipe ».
Ils arrivent, une heure de retard, comme si il y avait de la circulation entre Rennes et Gueugnon!
-« Alors les gars? C’est joli Gueugnon? »
-« Ouais coach, on a vu les Forges et le… »
-« Okok…Arrête, ça m’intéresse pas… Vous me ramener les 3 points au moins? »
Une petite victoire 1 à 0, avec une équipe remaniée et un but de Bangoura qui, d’après mon fidèle adjoint, a vendangé grassement tout le reste du match.

Pendant que la virée gueugnonnaise des garçons, j’étudiais les rapports de mes recruteurs sur deux ou trois petits jeunes. Le milieu droit Clément Grenier me plait bien pour remplacer à terme Jerôme Leroy et Alexandre Lacazette pourrait mettre un peu la pression à mes attaquants. Mais ces deux espoirs sont sous l’aile protectrice de l’Olympique Lyonnais, un club qui a tendance à sur-valoriser -dans tous les sens du termes- ses jeunes pousses. Et si Lacazette est dans mes cordes, Grenier se négocie à plus de 4 millions. Donc soit Aulas parle encore en anciens francs, soit c’est une manière polie de me dire d’aller me faire foutre.
Le reste de la semaine se passe tranquille (en clair, j’en fous pas une) à l’exception d’une pilée mise à l’Etoile Rouge de Belgrade. On peut se demander comment une formation pareille a pu gagner une Ligue des Champions, ils ont du tomber sur une joyeuse équipe de peintres en finale. Sinon, présentation de Lacazette à la presse, le transfert s’est réglé en quelques heures. C’est louche. Je vais le faire examiner par des toubibs, y’a surement une embrouille vu le prix et l’empressement de l’OL à le laisser partir.

Dans les prochains jours : signatures de seconds couteaux pour doubler deux ou trois postes et après j’attends les dernières heures du mercato pour faire LE gros coup de l’inter-saison.

Alex Shirko, bourreau des Champions d’Europe

Publicités

Written by alexshirko

9 août 2010 à 2 h 31 min

Publié dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :